mas des plantades l amitie double les joies et reduit de moitie les peines

C’est en 1937, entre la Camargue et le Pont du Gard, que Louis Barin plante ses premières vignes que l’on appelait alors des « Plantades », aujourd’hui, c’est Gilles Rouchon, son petit fils, qui perpétue ce bel héritage.

Amoureux du travail bien fait, il élève des vins modernes et élégants tout en conservant les valeurs chères à son aïeul ; ainsi ces quatre mots qui lui ressemblent et représentent sa gamme :

mas des plantades accueil mas des plantades accueil mas des plantades accueil mas des plantades accueil